------------------------------

 

------------------------------

Une enceinte avec le boomer animé
 
Soyez les bienvenus sur le site
d’AMOUR DU SON

 
partager sur MySpace Partager sur Twitter partager moi sur face book!
Au programme télé de votre soirée Consulter la météo du jour Consulter les dernières menaces pour votre ordinateur (Virus) Voir nos partenaires Ajouter le site d’amour du son à vos favoris : Mettre le site d’Amour du son en page d’accueil de votre navigateur
accueil qui sommes nous? ?La WebRadio et voyez ce qui se passe sur le tchat :Nos artistes ont du talent !le lexiqueles instruments de musiqueles testsles sons oubliésTéléchargements ?signez Notre livre !contact

------------------------------

le lexique sonore

 
 

CE lexique s'enrichie régulièrement, ainsi n'hésitez pas à nous suggérer des mots de vocabulaires que vous aimeriez voir apparaître dans cette section....

les catégories du lexique

le lexique dans la catégorie -musique

il y a 133 définitions.

A

* a cadenza
Locution d'origine italienne indiquant l’exécution libre d’un passage en style de cadence.
* a cappella
Locution italienne signifiant chanter sans accompagnement.
* a tempo
Locution italienne indiquant le retour à l'allure normale d'un morceau, après un passage ralenti.
* a vide
Sur un instrument à cordes, (guitare, violon etc), cette indication précise que la corde doit sonner sans aucune pression du doigt sur celle-ci.
* accelerando
nuance musical signifiant en accélérant et indiquant un tempo de plus en plus rapide et non pas de plus en plus fort
* acciaccatura
Note étrangère jouée très rapidement sur le temps ou juste avant.
* accompagnement
soutient harmonique et rythmique d'une composition. L'accompagnement est subordonné à une ou plusieurs parties vocales ou instrumentales.
* accord
ensemble d'au moins 3 notes entendues simultannéement et formant un tout.
* ad libitum
Locution d'origine latine signifiant "à volonté". En musique moderne, l'Ad Libitum correspond souvent à une fin de morceau (coda), ou l'interprète est libre d'exécuter une suite d'accords autant de fois qu'il le désire.
* adagio
nuance musicale signifiant lentement et indiquant un tempo lent.
* allegreto
nuance musicale signifiant assez joyeux et indiquant un tempo assez rapide.
* allegro
nuance musicale signifiant joyeux et indiquant un tempo rapide.
* alto
voix légèrement plus grave que la soprano, aussi appelée haute-taille.
* ambitus
Représente l'étendue d’une mélodie, de la note la plus grave jusqu'à la plus aiguë.
* amoroso
Indication précisant qu'un morceau doit être joué avec beaucoup d'expression, de sentiments.
* anacrouse
une anacrouse est un symbole indiquant un silence au début d'une partition
* andante
nuance musicale signifiant allant et indiquant un tempo assez rapide.
* anselme de flandres
compositeur du seizième siècle ayant participé à l'ajout du nom de la note Si.
* appogiature
Note accessoire, supérieure ou inférieure, dont la dur&eaccute;e est prise sur celle de la note principale. Cet ornement mélodique a pour but d'insister sur une note en la faisant désirer par un retard ou une suspension. L'appogiature se place à un demi-ton au dessus ou au dessous de la note principale (appoggiature supérieure ou inférieure). L'appogiature peut être double, elle peut également annoncer un accord.
* armature/armure
ensemble d'altérations à la clé d'une partition permettant d'indiquer la tonalité dans laquelle on doit jouer le morceau.
* arpège
ensemble de notes jouées successivement qui formeraient un accord si elle étaient jouées simultanément, permettant aux instruments monophonique de produire une harmonie.
* arrangement
  1. réduction d’une partition orchestrale pour le piano ou tout autre instrument.
  2. remaniement d'une orchestration pour l'adapter à un autre style.
* augmenté
qualificatif donné à un interval de base entre deux notes auquel on a ajouté un demi ton. on parle de suraugmenté si on y ajoute deux demi ton plutôt qu'un

B

* barre de mesure
ligne verticale sur une portée musical séparant deux mesures
* baryton
la voix de baryton se situe entre celle du ténor et de la basse.
* basse
c'est la voix d'homme la plus grave. Il existe aussi la basse-taille dont la tessiture est plus large.
* baton de pause
silence vallant la carré soit 2 pauses, quatre demie-pauses, huit soupires......
* becarre
le bécarre est une altération musicale qui ramène à son état naturel une note précédemment diésée ou bémolisée. Le double bécarre est utilisé pour annuler l'effet du double dièse et du double bémol.
* bemol
le bémol est une altération musicale qui abaisse la hauteur de la note d'un demi-ton. Le double bémol abaisse la note altérée d'un ton.
* blanche
qualificatif de duré donné à une note de musique valant deux temps temps.
* boece
compositeur du sixième siècle à avoir utilisé les lettres de l'alphabet pour écrire les notes de musique.

C

* cadence
Dans la construction d'une œuvre, les cadences sont fondamentales. Leur étude sont les premiers éléments qu'apprend l'étudiant en harmonie. La musique tonale occidentale prend tous ses fondements sur la nature même de la cadence qui définit la tonalité ; on peut, à ce titre, là considérer comme un enchaînement conventionnel d'accords, ayant comme fonction de définir le phrasé musical. C'est également un passage de virtuosité réservé au soliste d'un concerto.
* carre
symbole de durée d'une note valant deux rondes, quatre noires, huit croches....
* chanterelle
la corde la plus aiguë d'un instrument ` cordes.
* clef
symbole musical qui donne la tonalité sur laquelle la partition doit être joué
* coda
signe indiquant sur une portée musicale la fin d'un morceau.
* comma
il s'agit d'un intervalle. Bien qu'il ne se note pas dans l'écriture musicale, il se fait sentir par une oreille délicate sur quelques instrument comme le violon (instruments à intonation variable). Un ton se divise en 9 ou 10 commas. Ce petit intervalle qui se produit lors de la comparaison d'intervalles est extrêmement sensible pour une oreille exercée.
* crescendo
nuance musicale signifiant grandissant et indiquant une augmentation progressive de l'intensité
* croche
qualificatif de duré donné à une note de musique valant un demi temps temps.

D

* decrescendo
nuance musicale signifiant décroissant et indiquant une réduction progressive de l'intensité. équivalent de diminuendo.
* demi pause
nom donné à un silence valant deux temps.
* demi soupire
nom donné à un silence valant un demi temps.
* demi-ton
il correspond au plus petit intervalle séparant 2 notes. Il existe le Demi-ton diatonique, constitué par deux notes de nom différent, comme ré et mi bémol par exemple. Il existe également le demi-ton chromatique, produit par deux notes de même nom, dont l'une est altérée, comme mi bémol et mi ou fa et fa dièse.
* dha
nom donné à la note de musique La en indes.
* dièse
Signe d'aléération servant à hausser d'un demi-ton la note devant laquelle il est placé.
* diminuendo
nuance musicale signifiant en diminuant et indiquant une réduction progressive de l'intensité. équivalent de decrescendo.
* do
nom donné à la note de musique appelée à l'origine Ut. Le nom Do étant plus facile, il provient de (Dominus) le seigneur. Elle est écrite C dans les pays anglophones, germanophones et scandinaves. En indes on l'appelle Sa, au japon Ha.
* dominante
degré d'une note représentant la quinte de la tonique d'une gamme.
* doppler ou effet Doppler
il s'agit d'une source sonore en mouvement rapide, perçu par un observateur qui constate une modification de la hauteur du son émis lors du passage à proximité de ce mouvement.
* double croche
qualificatif de duré donné à une note de musique valant un quart de temps temps.
* duolet
groupe de notes dont la valeur globale est de un temps.

F

* fa
nom d'une note de musique, attribué par le moine Guido d'Arezzo. le nom Fa vient du quatrième demi-vers de l'hymne des vêpres de la fête de sain Jean-Baptiste composée par Paul Diacre (famuli tuorum). Elle est écrite F dans les pays anglophones, germanophones et scandinaves. En indes on l'appelle Ma, au japon He.
* falsetto
technique de chant masculine qui fait résonner les notes dans la tête et non dans la poitrine (voix de fausset). Le falsetto produit une voix proche du registre féminin qui est dépourvu de vibrato au fur et à mesure que celle-ci monte dans l'aigu. Le contre-ténor a recours à cette technique notamment pour chanter le répertoire dévolu aux castrats. Le haute-contre combine quant à lui la voix de poitrine du ténor et dans l'aigu, la voix de tête.
* finger-picking
technique de jeu à la guitare qui consiste à grater les cordes avec les doigts plutôt qu'avec un médiator. On l'oppose au flatpicking.
* fioriture
désigne les ornements produits dans une mélodie.
* flatpicking
technique de jeu à la guitare qui consiste à grater les cordes avec un médiator plutôt qu'avec les doigts. on l'oppose au finger-picking.
* forte
nuance musicale signifiant fort et indiquant une intensité forte.
* fortissimo
nuance musicale signifiant très fort et indiquant une intensité très forte.
* fugue
issue du canon, la fugue est une composition à plusieurs parties basée sur le principe de l'imitation de phrase musicale et dans laquelle un thème principal et un ou plusieurs thèmes secondaires semblent se rejeter de voix en voix.

G

* ga
nom donné à la note de musique Mi en indes.
* gamme
ensemble de notes, (12 au maximum), comprises dans une octave.
* gruppetto
ornement mélodique formé d'un petit groupe rapide de 3 ou de 4 notes, quelquefois redoublé ou rattaché à une autre formule ornementale.
* guido-d-arezzo
moine bénédictin italien du onzième siècle ayant nommé les notes de musique en utilisant les premières syllabes des vers de l'hymne des vêpres de la fêtes de la naissance de saint Jean-Baptist.

H

* ha
nom donné à la note de musique Do au japon.
* harmonie
ensemble de sons entendus simultanément de manière agréable. L'harmonie s'oppose au principe de mélodie, mais la soutient et la complète généralement.
* harmonisation
dans la musique tonale, l'harmonisation est le fait de composer, conformément aux règles de l'harmonie, un accompagnement instrumental ou vocal d'une mélodie préexistante, en ajoutant des accords adaptés à celle-ci. Une même mélodie est susceptible d'accepter plusieurs harmonisations différentes selon le style souhaité. En musique classique, l'harmonisation la plus couramment enseignée est celle à quatre voix : soprano, alto, ténor et basse. à partir d'une mélodie donnée à une voix, on crée les trois voix restantes de sorte à les faire sonner ensemble tout en produisant des sons harmonieux et agréables à l'oreille.
* he
nom donné à la note de musique Fa au japon.
* ho
nom donné à la note de musique Mi au japon.

I

* i
nom donné à la note de musique La au japon.
* ibrid-picking
technique de jeu à la guitare mêlant le flatpicking et le finger-picking. il consiste ` grater une corde avec un médiator pui ou simultanément une autre corde avec un doigt.
* interligne
partie d'une portée musicale. il s'agit des intervals entre les lignes de la portée et sur lesquels les notespeuvent venir se placer selon leur hauteur.

L

* la
nom d'une note de musique, attribué par le moine Guido d'Arezzo. le nom La vient du sixième demi-vers de l'hymne des vêpres de la fête de sain Jean-Baptiste composée par Paul Diacre (labii reatum). Elle est écrite A dans les pays anglophones, germanophones et scandinaves. En indes, on l'appelle Dha, au japon I, et en russie Lia.
* largo
nuance musicale signifiant large et indiquant un tempo très lent.
* lia
nom donné à la note de musique La en russie.
* ligne
partie d'une portée musicale identifiable part un trait droit et horizontal. on compte 5 lignes sur une portée, les interval les séparant étant nommé interlignes. les notes viennent se placer sur la portée sur une ligne ou un interligne selon sa hauteur.

M

* ma
nom donné à la note de musique Fa en indes.
* majeur
qualificatif donné à une gamme dont les troisième et quatrième degrés ainsi que les septième degré et l'octave ne sont séparés que par un demi ton.
* mediante
degré d'une note représentant la tierse de la tonique d'une gamme.
* melodie
succession de plusieurs sons formant une suite agréable. La mélodie s'oppose à l'harmonie.
* mesure
groupe de notes sur une portée musicale entourré par des ligne verticale
* mi
nom d'une note de musique, attribué par le moine Guido d'Arezzo. le nom Mi vient du troisiième demi-vers de l'hymne des vêpres de la fête de sain Jean-Baptiste composée par Paul Diacre (mira gestorum). Elle est écrite E dans les pays anglophones, germanophones et scandinaves. En indes on l'appelle Ga, au japon Ho.
* mineur
qualificatif donné à une gamme dont les deuxième et troisième degrés ainsi que les sixième et septième degrés ne sont séparés que par un demi ton.
* moderato
nuance musicale signifiant modéré et indiquant un tempo moyen ni lent, ni rapide.

N

* ni
nom donné à la note de musique Si en indes.
nom donné à la note de musique Ré au japon.
* noire
qualificatif de duré donné à une note de musique valant un temps.
* note
symbole représentant la hauteur et ou la durée d'un son en musique. Selon la langue, on l'écrit et on la nomme de différentes façons. Les notes sont cependant le plus communément nommées par leur appelation latine (do, ré, mi, fa, sol, la, ci. Dans les pays anglophones on les écrit avec les lettres de A à G, le C représentant le do. Dans les pays germanophones et certains pays scandinaves, le Ci est écrit H, le B étant réservé pour le Ci bémol.

O

* octave
interval musical entre deux notes dont les fréquences passent du simple au double. l'ensemble des subdivisions de cet interval compose une gamme

P

* pa
nom donné à la note de musique Sol en indes.
* partition
formulation ecrite d'un morceau musical
* pause
nom donné à un silence valant quatre temps.
* pe-rie
nom donné à la note de musique Ré en russie.
* pianissimo
nuance musicale signifiant très doux et indiquant un tempo très lent et très doux
* piano
  • instrument à cordes frappées, il descend du clavessin. au contraire de ce dernier les cordes ne sont pas pincées mais frappées par un marteau lorsqu'une touche du clavier est actionnée.
  • nuance musicale signifiant doux et indiquant un tempo lent et doux.
* pizzicato
indication dans la façon de jouer d'un instrument à cordes frottées (avec un arché). le pizzicato demande de jouer en pinçant les cordes avec les doigts.
* pointé
qualificatif de duré donné à une note de musique lui rajoutant la moitié de sa valeur normale.
* portee
ensemble des lignes sur lesquelles viennent s'inscrire les notes d'une partition.
* presto
nuance musicale signifiant rapide et indiquant un tempo rapide.
* prime
interval musical d'un degré en partant de la tonique d'une gamme donnée soit son unison

Q

* quart de soupire
nom donné à un silence valant un quart de temps.
* quarte
interval musical de quatre degrés en partant de la tonique dans une gamme donnée
* quinte
interval musical de cinq degrés en partant de la tonique dans une gamme donnée

R

* re
nom d'une note de musique, attribué par le moine Guido d'Arezzo. le nom Ré vient du deuxième demi-vers de l'hymne des vêpres de la fête de sain Jean-Baptiste composée par Paul Diacre (resonare fibris). Elle est écrite D dans les pays anglophones, germanophones et scandinaves. En indes on l'appelle également Ré, au japon Ni, et en russie Pe-rie.
* reduit
qualificatif donné à un interval de base entre deux notes auquel on a enlevé un demi ton. on parle de surréduit si on y enlève deux demi ton plutôt qu'un
* ro
nom donné à la note de musique Si au japon.
* ronde
qualificatif de duré donné à une note de musique valant quatre temps temps.
* rubato
indication rythmique désignant le fait de jouer en modulant le tempo (accélération/ralentissement) sans discontinuer.
* rythme
phénomène sonore structurel qui se répète et qui est perçu dans un son. un rythme n'est pas la répétition en elle même ni le contenu de cette répétition, c'est l'impression de forme et de mouvement de la perception de cette répétition.

S

* sa
nom donné à la note de musique Do en indes.
* seconde
interval musical de deux degrés en partant de la tonique dans une gamme donnée
* sensible
degré d'une note représentant la septième de la tonique d'une gamme.
* septième
interval musical de deux degrés en partant de la tonique dans une gamme donnée
* si
nom d'une note de musique, attribué par divers auteurs dont Anselme de Flandres au seizième siècle. le nom Si vient des initiales des deux derniers vers de l'hymne des vêpres de la fête de sain Jean-Baptiste composée par Paul Diacre (Sancte Iohannes). Elle est écrite B dans les pays anglophones, dans les pays germanophones et scandinaves elle est écrite H, le B étant réservé au Si bémol. En indes on l'appelle Ni, au japon Ro.
* silence
durée dans un morceau de musique pendant lequel on ne joue rien du tout. un silence peut avoir différentes valeur de temps selon son nom.
* sixte
interval musical de six degrés en partant de la tonique dans une gamme donnée
* sol
nom d'une note de musique, attribué par le moine Guido d'Arezzo. le nom Sol vient du cinquième demi-vers de l'hymne des vêpres de la fête de sain Jean-Baptiste composée par Paul Diacre (solve polluti). Elle est écrite G dans les pays anglophones, germanophones et scandinaves. En indes on l'appelle Pa, au japon To.
* solfege
étude de l'écriture musicale. le mot provient de la contraction entre les noms de deux notes de musique (sol/fa).
* soprano
c'est la voix la plus aiguë. On distingue principalement deux types :
  • la soprano léger colorature, pouvant exécuter des vocalises de grande vertuosité dans les notes les plus aiguës, au-dessus de la moyenne du registre
  • la soprano classique correspondant à la tessiture de son registre.
* soupire
nom donné à un silence valant un temps.
* sous-dominante
degré d'une note représentant la quarte de la tonique d'une gamme.
* sous-tonique
degré d'une note représentant la septième majeure de la tonique d'une gamme.
* sus-dominante
degré d'une note représentant la sixte de la tonique d'une gamme.
* sus-tonique
degré d'une note représentant la seconde de la tonique d'une gamme.

T

* tablature
forme de partition musicale spécifique aux instruments à cordes pincées, permettant de montrer les placements des doigts sur la table d'harmonie.
* tempo
valeur indiquant l'allure d'une musique.
* tenor
voix d'homme élevée. Le ténor aigu est également appelé haute-contre.
* tierce
interval musical de trois degrés en partant de la tonique dans une gamme donnée
* to
nom donné à la note de musique Sol au japon.
* ton
correspond à un intervalle composé de deux demi-tons.
* tonalité
référence ayant comme base la première note de la gamme utilisée pour l'exécution d'une mélodie, d'une partition etc.
* tonique
note de référence d'une famme.
* triolet
groupe de trois notes de musique valant à elle trois un temps .

U

* ut
nom d'une note de musique, attribué par le moine Guido d'Arezzo et renommée Do. le nom Ut vient du premier demi-vers de l'hymne des vêpres de la fête de sain Jean-Baptiste composée par Paul Diacre (ut queant laxis). Elle est écrite C dans les pays anglophones, germanophones et scandinaves. En indes on l'appelle Sa, au japon Ha.